Construire les personnages

•janvier 13, 2010 • Laisser un commentaire

Quelle pâte à modeler ?

Pour les parties animées j’utilise de la pâte à modeler à base d’huile. Il est possible d’en réaliser soi-même, mais je n’ai personnellement jamais testé ce procédé.

La pâte FIMO : une pâte à modeler qui a pour spécificité de durcir quand elle est chauffée (au four, temps de cuisson en fonction du volume mis en œuvre). Il est possible de mettre à profit cette spécificité pour réaliser tout élément qui ne sera pas intrinsèquement animable. Des visages, des bouches (pour la technique d’animation par substitution), des mains, des éléments de décor, des accessoires peuvent être réalisés avec cette pâte. D’un coût relativement élevé, il convient de réfléchir à son optimisation. Réaliser un décor entièrement avec cette pâte ne serait pas économiquement intéressant.

La taille des personnages

Squelette d'un personnage pour le cinéma d'animationLa détermination de la taille des personnages est très importante : elle conditionne la taille du décor et des différents accessoires.
Travailler à l’échelle 1/6ème (taille des poupées mannequin, environ 30 cm) permet de récupérer assez facilement de nombreux accessoires et vêtements. Le décor devant être réalisé à la même échelle, il peut vite devenir envahissant.

Le corps et les membres

Squelette, armature des personnages  – Soit par une armature en fil torsadé d’aluminium (deux fils se « torsadent à l’aide d’une perceuse) sur laquelle je place de des tubes d’aluminium pour les membres. Attention il est impératif d’utiliser du fil de d’aluminium, il est plus souple et plus solide que du fil de fer ou de cuivre. On peut en trouver dans les magasins de travaux manuels, rayon bijouterie.

– Dans le cas où il n’y a pas de mouvement important du corps, j’utilise des corps de poupée en plastique modifiés (pieds, mains, renforcement des articulations).

La couleur de peau

Si vous recherchez une couleur précise il faut savoir que la pâte à modeler à base d’huile se mélange assez facilement. Pour les visages, je réalise la couleur chaire sur une base de blanc, en y ajoutant un peu de jaune et une pincée de bleu (ou de noir) et de rouge. En fonction de la quantité de pâte à mélanger, il est possible de faire chauffer celle-ci au bain marie.

Les accessoires

•novembre 18, 2009 • Laisser un commentaire

Les exemples ci-dessous montrent qu’avec un peu d’astuce, de temps et un ordinateur, on peut réaliser de nombreux accessoires. Les poubelles et vide grenier constituent d’excellents

cinéma d'animation cinéma d'animation
Les billets de banque ont été réalisés
avec un scanner, un logiciel de retouche
d’images et une imprimante.
Cendrier et téléphone sont en pâte FIMO.
Les bouteilles et les coupes sont des porte-clefs.
Cinéma d'animation cinéma d'animation

Les décors

•novembre 11, 2009 • Laisser un commentaire

Les plaques de polystyrène extrudé, un isolant pour le bâtiment paraissent bien adaptés à la réalisation des décors. Leur faible coût, leur légèreté, leur malléabilité (coupable au cutter, ponçable) permettent la réalisation rapide de la structure du décor. On peut ainsi réaliser des murs, des sols, des trottoirs, des maisons… Lire la suite ‘Les décors’

La pâte animée

•octobre 29, 2009 • Laisser un commentaire

Un film d’animation est une succession d’images fixes différentes. La vitesse de défilement de ces images (comprise entre 12 et 30 images par secondes) et le phénomène de la persistance rétinienne produisent l’illusion du mouvement.

Six phases successives permettent de réaliser un film en pâte animée : Lire la suite ‘La pâte animée’

L’écriture

•octobre 29, 2009 • Laisser un commentaire

Synopsis
Le ou la synopsis est un résumé du scénario qui décrit les grandes lignes de l’histoire et qui permet de se faire une idée globale du thème et de l’évolution des personnages. Il sert à présenter un projet de scénario au producteur, aux réalisateurs potentiels, aux acteurs pressentis, etc.
Lire la suite ‘L’écriture’